Lundi, 19 Février 2018

Bienvenue sur le Blog Roulettechat

RouletteChat.fr est un nouveau service de Chatroulette en Français
spécialement conçu pour vous permettre de rencontrer de nouveaux amis.
Lorsque vous vous connectez sur RouletteChat.fr, nous vous mettons
en relation avec un ou une autre connecté de façon totalement aléatoire et anonyme.

Accueil RoulettechatChatroulette TexteRoulettechat MulticamsChatroulette sur Roulettechat.frRetrouvailles RoulettechatLivre d'Or Roulettechat

Chatroulette est un site qui fait couler pas mal d’encre. C’est un site de chat vidéo aléatoire. Il permet de dialoguer via votre webcam à l’oral ou à l’écrit avec des inconnus connectés sur ce même site. Concrètement votre image s’affiche sur une fenêtre de votre écran et au dessus, s’affiche un ou une inconnue. Si cet inconnu ne vous plaît pas et que vous ne souhaitez pas engager le dialogue avec lui, il vous suffit de cliquer sur le bouton "next". Ce qui vous permet de découvrir l’image d’un nouvel inconnu. Chatroulette représente la roulette russe du chat webcam. C’est un jeune russe, un geek de 17 ans, qui a eu cette belle idée de permettre à tout un chacun de pouvoir rencontrer des inconnus de manière totalement aléatoire. Certaines stars ont été séduits par cette nouvelle forme de Chat, Ashton Kutcher a plongé, tout comme Jessica Alba, Katy Perry et bien sûr Paris Hilton. Avec un peu de chance (enfin à peu près la même probabilité que pour tirer le gros lot à la loterie) vous pourrez peut être chater avec des peoples.

Dans les réseaux sociaux traditionnels on se connecte, se follow… sur la base d’amis ou de centres d’intérêts communs. Chatroulette ne s’embarrasse pas de ce type de contraintes. N’importe qui peut se connecter, n’importe quand, gratuitement, sans même s’inscrire et en tout anonymat… c’est ainsi qu’on rencontre n’importe qui et que souvent ça donne n’importe quoi ! En effet très vite Chatroulette a fait des adeptes surtout chez les 18/24 ans, principalement de sexe masculin. On ne compte qu’une femme pour 10 hommes. Les pauvres !